presse_contact

L’Observatoire du Centre de Tunis pour la liberté de la presse enregistre, pour le mois de juillet, le taux le plus élevé d’agressions commises envers les journalistes pendant les dix derniers mois. En effet, les agressions contre les employés dans le secteur de la presse sont de l’ordre de 40 agressions, ayant porté préjudice à 64 personnes. Les violations ont touché 14 journalistes femmes et 50 journalistes de sexe masculin travaillant dans 8 télévisions (la Télévision nationale tunisienne, El Hiwar Ettounissi, Nessma TV, Ettounoussia, Hannibal, El Moutawasset, TNN et Al Arabya), 7 radios (Kalima, radio Tataouine, Sabra FM, la Radio nationale tunisienne, Sawt el Manajem, Cap FM et Shems FM), 9 journaux (Echourouq, Assabah, Assahafa, Dhed Assolta (Contre le pouvoir), Akhbar Al Jomhourya, Al Moussaouer Al-Hayat Londonia , Assahoua et Ettounissia), 6 sites électroniques (Al Hasri, Astrolabe TV, Africa Manager, Assabah News, le site du journal Assarih et Al Moudon) et un magazine (Aïn) ainsi que deux journalistes indépendants.

⬇︎ PDF

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.