med-ess2013

MedESS 2013, premier rassemblement de l’économie sociale et solidaire en Méditerranée, s’est clos samedi 4 mai à Tunis. 600 participants ont pris part aux débats et travaux et se sont engagés à construire un espace méditerranéen de l’Economie Sociale et Solidaire.

MedESS 2013 a rassemblé 600 participants, dont 60 intervenants, autour de 50 initiatives entrepreneuriales pour construire ensemble des réponses aux multiples crises rencontrées au Nord comme au Sud de la Méditerranée. 90 journalistes ont couvert l’événement. Trois projets structurants pour l’avenir ont d’ores et déjà été annoncés par Gérard Andreck, Président du Conseil d’orientation. Les réseaux tunisiens se sont quant à eux
engagés à organiser les premières Assises de l’ESS tunisienne avant la fin de l’année.

S’engager sur 3 chantiers prioritaires :

•Formation : à travers le projet Campus MedESS sera lancée dans les prochaines semaines une dynamique autour de la formation au management dans l’ESS, avec pour objectif la création d’une Ecole méditerranéenne multi-sites.

•Accompagnement : le Réseau CitESS, réseau de pôles de compétitivité territoriaux ayant pour mission d’accompagner les entrepreneurs de l’ESS, commencera à se déployer dans différentes villes riveraines fin 2013.

•Financement : parmi les différents outils de financement et de garantie qui feront l’objet d’études complémentaires dans les mois à venir, le lancement opérationnel du fonds d’investissement CoopMed, doté initialement de 20 millions d’euros, a été annoncé pour le début 2014.

Prolonger les échanges et coopérer concrètement :

La mise en place de la « Communauté MedESS » a été annoncée lors de la journée de clôture. Espace informel d’échange et de coopération, cette communauté se structurera autour des outils 2.0 (www.medess.org et réseaux sociaux) déjà mis en place par iesMed, organisateur de MedESS 2013. Un Colloque de Juristes sera par ailleurs programmé à l’automne, en partenariat avec le Bureau International du Travail, pour faire avancer le dossier essentiel de la règlementation de l’ESS en Méditerranée.

Se donner rendez-vous

La prochaine édition de MedESS se tiendra au Printemps 2015. Ville d’accueil et partenaires seront annoncés en octobre prochain, à l’occasion du deuxième Forum des Partenaires MedESS.

ENGAGEMENTS DE TUNIS
Déclaration de clôture de la première édition de MedESS
4 mai 2013

Nous voici arrivés au terme de ce premier MedESS, ce premier rendez-vous de l’ESS méditerranéenne. L’idée qui avait germé fin 2011 et que nous avons décidé de mettre en œuvre il y a à peine 5 mois a pris corps. Nous avons été plus de 600 à nous mobiliser pour ce « printemps de l’engagement solidaire », vous étiez près de 50 initiatives entrepreneuriales présentes ici, à Tunis. Je crois que nous pouvons tous considérer que cela en valait la peine.

« Reconstruisons l’espoir » : c’est le titre de l’introduction du programme qui vous a été remis il y a deux jours. Nous y lancions, avec mes amis Abdeljalil Cherkaoui et Jean-Louis Bancel, un appel à l’intelligence collective pour construire ensemble des solutions aux multiples difficultés auxquelles nous sommes confrontés au Nord comme au Sud de la Méditerranée, notamment à la montée imparable du chômage qui touche principalement la jeunesse. Nous avons pu vérifier, en plénière, en ateliers, au Village des initiatives, à chaque contact improvisé, que cette intelligence collective existe, que cette énergie collective existe, que cette volonté collective existe. C’est un trésor extraordinaire. L’ESS méditerranéenne est une réalité, nous l’avons rencontrée, nous nous sommes retrouvés, il s’est passé quelque chose à Tunis en ce début mai !

Nous n’avions pas choisi la voie de la facilité, nous avions choisi celle de l’urgence, au risque de bousculer, parce qu’il y a urgence. En Grèce, en Espagne, en Italie, au nord comme au sud. Et en Tunisie, bien sûr. Le choix militant de tenir, à la demande de nos amis tunisiens, ce premier MedESS là où est né ce qu’on a appelé, à tort ou à raison, le printemps arabe, était le choix de la solidarité, le choix de l’engagement. Certains ont douté du bien-fondé de ce pari. Le Conseil d’orientation, jamais. Et parce que l’engagement est plus que nécessaire, nous nous engageons sur les suites de cette première édition.

 Y aura-t-il une deuxième édition ? Tous ici nous le souhaitons et notre volonté est de nous retrouverpour une deuxième édition de MedESSau printemps 2015. Un Conseil d’orientation se tiendra dans 2 mois pour faire un bilan complet de cette première et préciser la feuille de route. Un Forum des partenaires, actuels et futurs, se tiendra lui dans six mois pour en décider. Nous aurons dans l’intervalle convié les absents de MedESS 2013, nations, institutions, collectivités territoriales, entreprises, organisations et réseaux, à s’approprier pleinement le processus pour qu’il soit l’affaire de tous.

 D’ores et déjà nous réaffirmons notre engagement à militer pour la constructiond’un Espace Méditerranéen de l’Economie Sociale et Solidaire, un espace fraternel et ouvert, favorable à toutes celles et tous ceux qui entreprennent collectivementau service du plus grand nombre. La construction informelle de cette Communauté MedESS, plate-forme virtuelle d’échanges et de coopération, se basera sur les outils développés par iesMed pour l’évènement de Tunis, site www.medess.org et réseaux sociaux.

 Pour que cet espace méditerranéen devienne une réalité, il nous faudra d’abordmieux nous connaître nous-mêmes : nos amis du réseau ESMED ont produit de premières études de qualitéces dernières années, ceux de l’IPEMED nous ont exposé les résultats de leurs premières investigations sur les pays du Maghreb. Comptons-nous précisément si nous voulons mieux nous faire entendre ! Et faisons-nous entendre pour inciter les gouvernements à créer ou consolider un cadre réglementaire favorable à notre secteur. Ce point est essentiel, nous l’avons souligné à plusieurs reprises lors de MedESS et Jean-Louis Bancel nous a annoncé la tenue courant 2013 d’un premier « Colloque des juristes » pour faire le point.

 Nous lancerons aussi, dans les prochaines semaines, TROIS CHANTIERS PRIORITAIRES, qui ont été annoncés aujourd’hui en recoupant les réflexions du Conseil et les vôtres :

• Lancer une dynamique autour de la formation au management dans l’ESS, avec pour objectif la création d’une Ecole méditerranéenne multi-sites. C’est le projet Campus MedESS ;

• Construire un réseau de pôles de compétitivité territoriaux pour accompagner les entrepreneurs de l’ESS dans différentes métropoles des pays riverains. C’est le projet Réseau CitESS ;

• Etudier des solutions financières et de garanties macro-régionales adaptées. Parmi les outilsqui seront mis au point, Hugues Sibille nous a présenté le Fonds d’investissement CoopMed, qui sera opérationnel début 2014.

Il y a beaucoup de travail à réaliser,comme vous le constatez,et je voudrais ici remercier l’équipe d’iesMed pour la réalisation de ce MedESS 2013. Je sais que nous pouvons compter sur elle pour mettre en œuvre, durant les prochaines étapes, nos engagements pour le futur.

Je voudrais enfin conclure rendre hommage à notre pays d’accueil, à cette Tunisie qui a retrouvé sa liberté il y a un peu plus de deux ans pour se réinventer et construire une société plus juste, plus libre, plus démocratique. Liberté, dignité, travail, nous rappelaient en ouverture ces jeunes bénévoles que je remercie et applaudis. Il y a fort à faire, en Tunisie comme ailleurs, pour qu’il s’agisse plus que de simples mots. Je salue l’engagement exprimé à l’instant par Mohammed Ben Mahmoud : sachez, amis tunisiens, que l’Economie sociale et solidaire de toute la Méditerranée est à vos côtés.

A tous je dis : bravo, merci et à très bientôt !

Gérard ANDRECK
Président du Conseil d’orientation de MedESS 2013

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.