Sous la présidence du secrétaire générale Ezzdine Zaatour et de Mounir kayredine, membre du bureau exécutif, s’est tenue le samedi 11 mai la réunion de l’instance administrative au siège de l’Union Générale des Etudiants de Tunisie en présence des représentants des facultés suite à l’achèvement des élections des bureaux fédéraux.

L’organisation estudiantine a tenté de tenir son congrès le 10 avril 2009 sans qu’elle puisse à l’époque l’imposer pour des raisons liées à une décision politique de Ben Ali. En effet, le local central a été encerclé par les forces de l’ordre qui ont défendu l’accès des congressistes par la force.

Le débat a été ouvert lors de la réunion de samedi dernier sur la résolution des points liés au palier technique et légal ou un accord sur les délégations de certains bureaux fédéraux non validées a été conclu : les cas litiges seront par conséquent renvoyés à un comité d’audit chargé de les examiner et de présenter par la suite un rapport récapitulatif au congrès.

Notons que cette réunion a été boycottée par certaines figures du bureau exécutif (Ayoub Gdamsi, Chaker Awadthi, etc.…) ainsi que par certaines sensibilités syndicales qui ont déclaré dans des communiqués rendus publics le jour même leur volonté de reporter la tenue de l’instance pour élargir le consensus syndical sur des points problématiques.

Le « 25 ème congrès unificateur » aurait lieu les 25, 26 mai à la faculté de droit sous le slogan « étudiants non neutres, pour la démocratie et contre la tyrannie » selon les recommandations de l’instance administrative.

Ferid Rahali

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.