Crédit photo: Nawaat.org

Le ministre de l’Intérieur, Ali Laarayedh, a déclaré que des arrestations ont été effectuées par la police dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Chokri Belaid. Le ministre n’a pas donné plus de détails de l’affaire en cours, mais a assuré que des progrès ont été enregistrés.

M. Laarayedh s’est refusé à commenter ses arrestations en jugeant prématurée toute spéculation quant aux commanditaires qui pourraient se cacher derrière les suspects écroués, estimant que ces aux juges de faire toute la lumière sur cette affaire.

Ces arrestations arrivent à point nommé 16 jours après l’assassinat du charismatique leader du Front de gauche, alors que les Tunisiens réclament plus que jamais justice pour Chokri Belaid. Le 20 février, deux semaines jour pour jour après le meurtre, une campagne lancée par des administrateurs de pages facebook et de nombreux internautes ont fait le buzz pour montrer que leur attente ne retombe pas après l’imposant rassemblement populaire qui a eu lieu à l’occasion de l’enterrement du martyr.

Des autorités qui avaient été plutôt rapides à élucider une autre affaire, celle de la destruction de la statue commémorative à la mémoire de Chokri Belaid. En quelques heures, l’un des voisins du défunt avait été présenté comme le vandale. Celui-ci a depuis nié être l’auteur de cet acte odieux. Les autorités n’avaient alors pas fait preuve de la même réserve que le ministre de l’Intérieur quant à l’identité des meurtriers présumés arrêtés aujourd’hui.

Rached Cherif

A lire aussi :

Chokri Belaid abattu de plusieurs balles devant son domicile

Assassinat de Chokri Belaid : onde de choc internationale

Chokri Belaid : deux semaines d’une enquête qui piétine

Destruction de la stèle en mémoire de Chokri Belaïd

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.