Chaque semaine, nous essayerons, dans cette chronique, de résumer l’actualité économique nationale, afin d’avoir une vue d’ensemble et ne pas se noyer dans la masse gigantesque d’informations disponibles et de pouvoir, assurer ainsi, le suivi des projets annoncés.

Lundi 26

H. Jebali a remis le Budget de l’Etat au président de l’ANC, un budget se basant sur une hypothèse de croissance de 4,5% en 2013 et une baisse du déficit budgétaire de 6.6% à 5,9%.

Le budget entérine une augmentation de plusieurs taxes et impôts pour les citoyens (Tabac, Alcool, Vignettes) et des mesures fiscales en faveur des entreprises et des régions défavorisées.

L’institut National de Statistiques annonce que le taux de chômage a atteint 17,6% de la population active au 2ème semestre 2012. Le nombre de chômeurs est ainsi estimé à 691 700.

Le nombre de diplômés chômeurs atteint 175 000 citoyens c’est-à-dire un taux de chômage des diplômés de 26.9%.

Mardi 27

La banque mondiale approuve un prêt de 500 millions de Dollars, dont le but serait « d’accélérer le redressement économique de la Tunisie et d’ouvrir la voie à une croissance plus inclusive ».

Les objectifs affichés sont très nobles : baisse des lourdeurs bureaucratiques, audit sur le secteur financier et amélioration des normes prudentielles, réforme des services sociaux et de l’accompagnement des chômeurs et amélioration de la transparence.

Néanmoins la mise en œuvre de cette assistance n’est pas bien détaillée et nous avons l’impression que la gestion de ces fonds sera confié au gouvernement, espérons qu’il en fera bon usage…

La BAD annonce, dans une étude portant sur la sécurité alimentaire dans la région MENA, que la Tunisie, le Maroc et l’Egypte sont en situation grave, due aux pressions budgétaires et à la dépendance aux importations alimentaires.

Dans le cadre d’une séance d’audition organisée par la commission de l’infrastructure et de l’environnement relevant de l’Assemblée nationale constituante, M. Ghazi Ben Jemiî, expert en Energie, annonce que la production de gaz de schiste ne sera pas rentable en Tunisie.

Mercredi 28

Riadh Bettaieb, ministre de l’investissement et de la coopération internationale, annonce que La BAD financera un prêt de 500 millions de Dollars à un taux très favorable.

Décidément, cette semaine, nos partenaires internationaux intensifient leurs annonces puisque l’Union Européenne s’engage à faciliter le déblocage des fonds mal-acquis gelés en Europe. Ce n’était pas trop tôt…

« Toutes les enquêtes réalisées par la STEG font ressortir des chiffres choquants sur la consommation de l’électricité en Tunisie », c’est en ces termes que se sont alarmés les responsables de l’Agence Nationale de la Maitrise d’Energie, lors d’un atelier de travail.

Jeudi 29

L’institut National des Statistiques annonces que la croissance du PIB a atteint 3,5% pendant les 9 premiers mois de l’année, grâce aux secteurs de l’agriculture, des services et des dépenses étatiques

Vendredi 30

Nouveaux imbroglio concernant les chiffres, la Banque Centrale annonce que le taux de croissance ne serait que de 2,6%. Ce phénomène est très problématique, puisque aucune analyse économique sérieuse ne peut se baser sur des statistiques dont la fiabilité est médiocre.

Peut ainsi s’assurer, ainsi, que le taux d’inflation a été de 5,3% pour le mois d’Octobre, comme l’annonce l’INS1 ?

Pour finir, une enquête du courrier de l’Atlas, revient sur la cession des parts de Belahsen Trabelsi dans la Banque De Tunisie. Pour le fond d’investissement, «Royal Luxembourg ».

Elle nous permet de comprendre comment l’état gère ces actifs et comment tout s’opère dans une ambiance assez opaque.

Espérons que ce genre d’enquête permettra d’améliorer la transparence dans les milieudes affaires tunisien.

le Budget de l’Etat:

⬇︎ PDF

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.