Les conclusions d’une enquête publiées par la société Tunisie Sondage en collaboration avec TBC Partners cette semaine montre que la majorité des tunisiens pensent que le pays connaisse un processus marqué de radicalisation religieuse, selon de cette enquête.

Ce sondage, mené en ligne par Tunisie Sondage auprès de 2570 personnes jugées représentatives par son auteur, indique que 84 % des tunisiens ressentent une montée de l’extrémisme religieux en Tunisie.

78% des personnes ayant participé au sondage considèrent que cette montée du radicalisme religieux constitue une menace pour les libertés individuelles et la liberté d’expression (88% et 78,5% respectivement), pour la sécurité des biens et de personnes (80,3%) mais aussi pour l’économie : l’investissement et le tourisme (79,5%).

Pour ce qui est des causes de cette radicalisation religieuse, l’enquête révèle que c’est, principalement, la frustration 57,6%, le manque de dialogue 43,2% et l’impunité 40,1%. Dans ce sens, la majorité des répondants (54,5%) préconisent la tolérance zéro comme principale solution pour remédier à cette montée du radicalisme religieux en Tunisie.

Concernant la gestion du gouvernement provisoire de la montée de l’extrémisme religieux, surtout après les événements de Jendouba et de Sidi Bouzid, le sondage révèle que la majorité des tunisiens 82% pensent que le gouvernement n’a pas pris les mesures nécessaires pour faire face à ce fléau ce qui a eu pour conséquence de renforcer le sentiment d’impunité des radicaux, toujours selon de cette enquête.

Seulement 30% des tunisiens estiment que le gouvernement de transition soit capable aujourd’hui d’apporter une solution à la montée du radicalisme religieux que connaisse le pays.

Dans une intervention télévisée dans la soirée du 30 mai 2012, le premier ministre Hamadi Jebali s’est montré intransigeant en préconisant la fermeté envers « celui qui ose agir contre l’Etat, le mode sociétal de notre peuple, celui qui veut conquérir et islamiser la Tunisie et imposer ses opinions et ses convictions par la force aux Tunisiens ».

Tunisie Sondage en collaboration avec TBC Partners.

⬇︎ PDF

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.