Dans un débat transmis sur la première chaine Tunisienne Al Watanya 1, dans la soirée du 28 février 2012, Lotfi Zitoun, dernièrement nommé ministre conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du dossier politique a accusé en direct sur la Télévision Tunisienne 1 des individus ou même des partis de comploter contre le gouvernement de Jebali.



Profitant de la présence sur la même table de débat d’un représentant de l’Union Générale Des Travailleurs Tunisiens (UGTT), le ministre conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du dossier politique a précisé que ce dernier n’a pas participé ni de près ni de loin à ce complot qui est en train d’être exécuté  contre le gouvernement Jebali.



M. Zitoun est même allé plus loin dans ses accusations en affirmant  que certaines personnes ont contacté les ambassades, les diplomates et les invités européens et américains en visite en Tunisie, afin de les convaincre de bloquer les crédits destinés à la Tunisie ou d’investir dans notre pays.



Indirectement et sans le préciser dans son discours, M. Zitoun pointe du doigt l’opposition  qui serait derrière ce complot, et il a ajouté que ces individus comptent même destituer le gouvernement actuel d’ici le mois de mars prochain.



Ces accusations sont trop graves, s’ils s’avèrent vraies, et il reste au gouvernement de Jebali de déjouer ce complot et de dénoncer en public ces individus qui restent inconnus. Et si ces accusations sont restées sans preuve, le gouvernement Jebali, ne doit pas perdre son temps à suivre des rumeurs et il doit consacrer son temps aux préoccupations des tunisiens à savoir le travail, et surtout sortir de la crise économique que connaît le pays.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.