Les élections tunisiennes sont finies depuis le 23 Octobre et nous ne savons rien sur le financement des partis ni les candidats indépendants. L’Etat tunisien a donné de l’argent à 1636 listes selon des critères mentionnés dans le JORT du 9 Aout 2001 sous le décret n° 1087

⬇︎ PDF

  • 35 dinars pour 1000 habitants pour chaque liste qui se présente dans une circonscription qui ne dépasse pas les 200 milles habitants.
  • 25 dinars pour 1000 habitants pour chaque qui se présente dans circonscription qui dépasse les 200 milles habitants.
  • Avec une condition que chaque liste remboursera la moitié du montant reçu s’il n’auront pas 3% des électeurs déclarés dans cette circonscription. Ce montant a dépassé les 10 millions de dinars tunisiens selon le site tunisienumerique.com.

    Selon le Jort du 30 Septembre 2011 décret-loi n°91 du 29 septembre 2011 : chaque parti et liste doivent présenter les justificatifs des dépenses 30 jours après l’annonce définitive des résultats de l’élection.

    Qu’a fait l’ISIE ? l’Etat et le Ministère des finances ont-ils fait leur travail ? De même on parle de transparence au sein du gouvernement, que font les partis politiques ?

    Les partis politiques comme :

    • Ennahdha ont dépensé beaucoup d’argent depuis l’obtention de leur visa : siège social dans le quartier d’affaire de montplaisir, des voitures, des meetings dans toute la Tunisie.
    • Afek Tounes seul parti qui a publié ses comptes courant le mois de juin et depuis aucun signe.
    • le PDP un des parti qui a investi beaucoup d’argent avant et pendant la campagne et qui a refusé de se plier aux décisions de l’ISIE concernant la publicité politique.
    • le CPR dont l’actuel président de la république tunisienne Moncef Marzouki était le leader qui dit avoir dépensé juste 50 mille dinars pendant la campagne, a-t-il oublié l’argent obtenu par l’Etat ?
    • A ce jour, le parti ettakatol est le seul à avoir publié sa situation financière.

    La majorité des partis politiques ont appelé à la transparence. Voici ci-après un document du parti Afek Tounes ont-ils oublié les slogans de la campagne électorale ? Ou l’argent est toujours un sujet qui fâche ? Vont-ils rembourser ? C’est l’argent du contribuable faut pas l’oublier et les tunisiens ont le droit de demander des comptes.

    Inscrivez-vous

    à notre newsletter

    pour ne rien rater de nawaat.org

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.