Après avoir fait la cyber-guerre à la censure et à la désinformation du régime de Ben Ali, le web social tunisien vibre pour la cyber-démocratie et propose des solutions concrètes pour réaliser le premier objectif de la révolution : le pouvoir au peuple…

La réflexion de la galaxie tunisienne de l’OpenData et de l’OpenGov s’est concrétisée par la campagne #7ell afin de soutenir l’application de la transparence des données publiques (Open Data) et la démocratie directe et participative (Open Governance) qui sera évoquée le Jeudi 5 Janvier 2012 à l’assemblée constituante.

Le message adressé par le peuple du web aux députés de l’assemblée constituante en texte, en image et en vidéo est direct, simple et clair :

احنا شباب تونس، انتخبناكم، وانتوما اليوم تمثلونا في المجلس التأسيسي، نحبوا نعرفوا فاش قاعدين تكتبوا، قبل ما تصادقوا عليه مش امبعد يجينا قطوس في شكارة ! وعلى خاطر عندنا الثقة فيكم، وعندنا الثقة الي انتوما زادا ماعادش تحبوا سياسة الغمان، ماذابينا اليوم النواب الكل تصوتوا لسياسة حل اللعب ولّي ماعندو مايخبي يحل اللعب.

En Vidéo :
.

#7ell

En Images :

Toujours présente lorsqu’il s’agit de défendre la cause citoyenne, positionnant le hashtag #7ell en deuxième position des mots clefs les plus mentionnés, la twitto-sphère & la blogo-galaxie tunisienne ont largement relayé la campagne 7ell. Quelques liens :

Eymen Gamha

Moi je Moi je Moi je

Sam’s

Mido

Après avoir été le pays pionnier et inspirateur des révolutions arabes, en empruntant la voie de la gouvernance ouverte, la Tunisie montera certainement qu’elle est désormais un pays pionnier tout court et elle risque bien de provoquer un second séisme géopolitique qui redéfinira définitivement l’ordre mondial et la conception même de la chose politique.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.