Je ne sais pas comment… Et peu importe… Mais vous n’atteindrez pas votre objectif… Quelque chose vous vaincra… La vie vous vaincra… Je suis sûr que vous serez vaincus…Il y a quelque chose dans l’univers que vous n’arriverez pas à dominer… L’âme humaine.
Winston Smith-1984 (George Orwell)

Mise à jour : Samir Feriani au local de Nawaat vers 16:30 après avoir été obligé de passer la matinée à l’inspection de la police nationale à cause de l’article à propos de la police politique publié recement sur Nawaat

Mise à jour : Samir Feriani est injoignable via téléphone jusqu’à l’heure de la rédaction de l’article 14:20

http://www.youtube.com/watch?v=5UG534cqRfg

Le soir du 19 décembre, l’officier de police Samir Feriani, ex-chef du centre de formation des services secrets tunisiens, a lancé un appel urgent demandant l’aide de la société civile et de tous les partis politiques pour soutenir à travers lui la cause des réformes vitales au sein du ministère de l’intérieur :

“Je vous informe que le ministre de l’intérieur Habib Essid continuant dans sa politique répressive envers moi  m’a adressé aujourd’hui une  invitation à comparaître devant l’inspection générale de la police nationale demain 20 décembre à 10 h, et ceci suite au rapport scandaleux qu’a rédigé la police politique soumise au ordres de Habib Essid et dont je vais publier le contenu dans les médias pour informer l’opinion publique que les résidus du système de Ben Ali continuent à œuvrer contre le peuple, ces mêmes résidus qui espèrent rester au ministère de l’intérieur, et après la tombée des masques je vais passer à l’affrontement en dévoilant toutes les vérités. J’invite le nouveau ministre de l’intérieur M. Ali Laraiedh a prendre conscience des dimensions du complot qu’est en train de monter le directeur général de la police nationale Nabil Abid et le directeur général de la Sécurité Publique Taoufik Dimassi afin de m’exclure du ministère de l’intérieur après leur échec dans les tentatives de monter des accusations de toute pièce contre moi…”

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.