Aujourd’hui, au bureau de vote d’El Menzah 6, Rached Ghannouchi a subi les foudres des électeurs venus voter en masse. En sortant du bureau de vote, le chef du parti islamiste Ennahdha s’est violemment fait huer par la foule qui a crié « Dégage ». La réaction des électeurs rappelle les cris des Tunisiens un certain 14 janvier 2011 devant le Ministère de l’Intérieur à Tunis lorsque près de 50 000 personnes ont scandé d’une même voix « dégage » à Ben Ali, contraignant ainsi l’ancien président à quitter le territoire. La vidéo annonce clairement la couleur politique de l’électorat des quartiers d’El Menzah et démontre leur hostilité envers le parti Ennahdha. Les résultats des votes nous en diront plus.


Agrandir le plan

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.