A un jour des élections Ennahdha perd des voix

Suite au discours de Rached Ghannouchi relayé par les médias sur “la descente d’Ennahdha dans la rue”, indépendamment des raisons évoquées, beaucoup d’habitants de Gabes ont annoncé qu’ils ont changé d’avis aux profits d’autres partis, considérant le discours de Ghannouchi violent.

La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si les méthodes d’Ennahdha ont changé ou s’ils sont restées celles du bon vieux temps ? Autrement dit, est ce que la violence et le discours radical sont revenus sur la scène politique tunisienne avec le retour d’Ennahdha ?

Ce qui est certain en se basant sur les discussions échangées dans la rue et dans les cafés, c’est que Ennahdha a perdu beaucoup de voix à Gabes. C’est la preuve que la rue tunisienne refuse toutes les formes de menaces considérant que les discours violents sont l’apanage du président déchu.


Agrandir le plan

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.