Wael KARRAFI (kasserine), Rached EL ARBI (Mornag, Tunis), Walid KASSRAOUI (Kram), Zied BARGAOUI (Sidi Bouzid), Mohammed Montassar BEN AMOR (Kram), Ramzi LAHBAZI (kram), et deux activistes sont toujours en grève de la faim, pour la deuxième journèe de suite, et toujours pour la même unique revendication: “Prendre en charge immédiatement et sans conditions tout les blessés de la révolution et mettre en pratique la dernière décision du conseil ministériel du 21 Septembre 2011”.

URGENT – États de santé des participants:

  • L’état de santé de Rached EL ARBI se détériore et ses escarres commencent à s’infecter. Il vient juste de perdre conscience.
  • Le nevrome  de Wael KARRAFI au niveau de la jambe amputée provoque une régidification de la cuisse gauche et des douleurs si intenses qu’il passe la nuit à mordre son coussin.
  • Mohammed Montassar BEN AMOR souffre de déshydratation et il ne peut plus dormir sur son dos à cause des douleurs infligées par ses blessures.
  • Walid KASSRAOUI a la jambe droite infectée et son état est en détérioration continue, il souffre de douleurs insoutenables.

La situation exige une assistance médicale d’urgence!

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.