L’égalité Homme-Femme un vieux sujet mâché, remâché, qu’on sort quand on n’a pas mieux à faire, l’égalité homme-femme au niveau de l’héritage un sujet pré-post révolutionnaire, ou devrais-je dire post 14-janvier, je n’ose plus utiliser le terme “révolution” le dictionnaire s’en fâcherait. Je disais donc, on nous casse la tête depuis le temps de feu Fathi, l’avocat regretté de l’ancien régime, je me rappelle de son arrogance quand il a crié Non, “lé” à l’intention de Dieu bien évidemment, qui d’autre que Dieu, son Dieu et celui de tous les musulmans a instauré cette loi : la femme hérite la moitié de l’homme. Mais voilà qu’il y a quelques jours en zappant je suis tombée sur ce débat dans une émission d’Hannibal tv, alors au menu trois femmes : une jeune avocate voilée, membre d’Ennahdha, une autre dame membre de l’Association des Femmes Démocrates …. taille forte, cheveux courts, lunettes de vue, décontractée et sourire facile, ma supérieure tout craché ! Et accessoirement il y avait l’animatrice perdue entre les cris de l’avocate, (je dois dire les choses comme elles le sont) : elle criait carrément (comme tous les Tunisiens), et ne laissait pas trop son adversaire jouir de son espace de débat.

Bref c’était le chaos total, mais au milieu de ce cirque j’ai pu enfin saisir la façon de penser de ces gens musulmans pour certains et qui appellent pourtant à l’égalité de l’héritage entre homme et femme. Alors leur philosophie la voilà : “la religion est un ensemble de pratiques religieuses (عبادات) et de pratiques sociales (معاملات), pour les premières elles sont intouchables on ne peut pas réduire par exemple le nombre de raka3at d’el Assr à deux au lieu de quatre … mais en ce qui est des pratiques sociales, cela évolue avec le temps et l’on ne peut garder ces vieilles règles émises par Dieu il y a 1400 ans”. Voilà exactement la logique de Madame (ou mademoiselle). Et là permettez moi de marquer une courte page de pu.. une pause : j’aurais aimé être face à Madame pour lui dire : pourquoi t’as décidé que la façon de Dieu de gérer les rapports et les pratiques sociales serait périmée ? Les pratiques religieuses ne prennent pas une demi heure de notre temps, et le reste ? Qu’est-ce que tu en fais ? Tu vas nous éclairer par tes lumières ? T’as lu au moins le Coran from cover to cover ? Tu as lu le tafssir une fois dans ta vie ? T’as une idée sur le nombre de versets parlant des droits de la femme, des enfants, des persécutés, des orphelins, des parents ?! T’as lu Sourat “Al nissa” ? “les femmes” ? Enfin à part le petit verset disant que la femme a la moitié de l’homme ?

Bon on continue, toujours avec Madame, elle a cité un cas social à la “Mousseme7 karim”, il ne manquait plus que les lumières tamisées, et une bonne chanson tristounette pour compléter le tableau. Alors elle a raconté le cas de “khalti Salha” paix soit à son âme, excusez ma vieille mémoire de 28/9 ans, je peux me tromper dans le prénom. Cette femme devenue veuve n’a hérité que le 1/8ème, elle vivait à la marge de ses proches ou je ne sais quoi, si bien qu’une fois le fils d’un de ses proches l’a violé en rentrant complètement bourré, ivre mort. La pauvre avait 75 ans, il en avait 25 ! Et notre bonne dame a conclu par : “est-ce que l’islam accepte ça” ?

Alors je me suis écriée devant mon écran, oh que non, l’islam ne tolère pas l’alcool/le vin/la bière whatever you call it, oh que non l’islam ne tolère pas cette horreur qui circule librement dans nos marchés, dans nos quartiers, près de nos maisons, qui circule dans nos veines comme du sang pourri, rappelez vous le jeune bizertin qui au lieu de passer son bac est passé de l’autre coté de la terre, parce qu’il s’est trouvé sur le chemin de deux gangs complètement bourrés d’alcool et de drogue, non Madame l’islam ne tolère pas l’alcool pour que des gamins de 20 ans violent des vieilles de 70 ans ! Et non l’islam ne tolère pas qu’une vieille femme termine ses jours toute seule ou dans une maison de retraite, l’islam a mis les parents sur un piédestal, et si tu as lu le coran et quelques ahadiths tu saurais ce que l’islam prêche concernant les parents, les frères et sœurs, la famille. Chez nous Madame, dans l’islam que tu sembles méconnaitre, une vieille dame devrait vivre avec son fils, c’est un droit acquis, il n’as pas à la délaisser, elle n’est pas à la merci de son héritage, elle ne passe pas sa vie à souhaiter la mort de l’un de ses proches pour pouvoir vivre enfin, et si tu crois résoudre les problèmes du monde en rendant à la femme le même droit d’héritage que l’homme, tu te goures ma belle ! Et si le foutu héritage n’était que de 100D/mois, hein ? Et si ta femme que tu veux sauver de l’islam trop injuste aurait 50 D/mois ? Vivra-t-elle avec ça ? Et si elle héritait d’une demi pièce qu’en ferait-elle bon sang ? Tu crois vraiment que les problèmes d’amour se résolvent avec de l’argent ? Mais il s’agit de famille ici, d’être humains, de femme à la fin ! La femme en islam n’est pas obligée de dépenser, et donc elle est dispensée de travailler, elle en a le droit bien sûr, mais elle n’est pas obligée d’aller suer tous les jours comme une jeune black mère célibataire de trois enfants, qui la maltraitent dans les rues de Harlem ! La femme en islam est traitée comme une reine, Dieu le Tout-Puissant a pris sa défense, as-tu lu ces versets formidables ?

بسم الله الرحمن الرحيم

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ يَحِلُّ لَكُمْ أَن تَرِثُواْ النِّسَاء كَرْهًا وَلاَ تَعْضُلُوهُنَّ لِتَذْهَبُواْ بِبَعْضِ مَا آتَيْتُمُوهُنَّ إِلاَّ أَن يَأْتِينَ بِفَاحِشَةٍ مُّبَيِّنَةٍ وَعَاشِرُوهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ فَإِن كَرِهْتُمُوهُنَّ فَعَسَى أَن تَكْرَهُواْ شَيْئًا وَيَجْعَلَ اللَّهُ فِيهِ خَيْرًا كَثِيرًا

وَإِنْ أَرَدتُّمُ اسْتِبْدَالَ زَوْجٍ مَّكَانَ زَوْجٍ وَآتَيْتُمْ إِحْدَاهُنَّ قِنطَارًا فَلاَ تَأْخُذُواْ مِنْهُ شَيْئًا أَتَأْخُذُونَهُ بُهْتَانًا وَإِثْمًا مُّبِينًا

وَكَيْفَ تَأْخُذُونَهُ وَقَدْ أَفْضَى بَعْضُكُمْ إِلَى بَعْضٍ وَأَخَذْنَ مِنكُم مِّيثَاقًا غَلِيظًا

النساء 19-21

التفسير

Et puis sais-tu que les spécialistes ont répertorié 19 cas où la femme hérite la même chose que l’homme sinon davantage? Pourquoi vous focalisez-vous sur la partie où elle n’hérite que la moitié ? Vous savez où votre logique nous a-t-elle menés à la fin ? Le savez-vous au moins ? On nous bouscule dans les métros, on nous piétine dans les bus même confort et quand on proteste on nous dit, c’est ça l’égalité homme-femme (maw t7ebou 3al moussawet ?), on ne nous laisse pas passer quand on est au volant, on nous barre la route, on nous traite comme des moins que rien, sous prétexte qu’on demande l’égalité, mais j’ai pas demandé à être l’égale de l’homme moi, je le suis déjà en tant qu’être humain, en tant que musulmane ayant les mêmes obligations religieuses et devant me tenir au jugement de Dieu tout comme lui. Arrêtez de m’insulter avec votre minable “journée de la femme” comme si on était un être de seconde classe ou une espèce en voie de disparition, arrêtez avec vos pseudo féministes à la con qui pour mieux cacher leur haine de la religion brandissent l’étendard des droits de la femme et se placent en justiciers des temps modernes. Vous voulez sauver la femme ? Vraiment ? Sauvez alors les femmes persécutées, battues, violées, harcelées, devant bosser à la place de l’homme, en voilà des terrains d’action, be my guest ! Ou vous croyez peut être que la femme analphabète habitant au beau milieu de nulle part là où il n’y a ni eau ni électricité dans notre Tunisie austère, se soucie d’avoir la moitié de l’héritage comme l’homme ? Mais elle ne demande qu’à nourrir ses gosses, elle n’a rien à hériter si ce n’est la pauvreté, elle demande l’égalité sociale, et non pas votre minable égalité des sexes, soutenez le droit de chacun, de chaque être humain, de chaque tunisien à une vie décente.

On est égaux par naissance, je suis égale à l’homme en tant qu’être humain responsable de mes actions mais à part ça non je ne suis pas son égale, sinon John Gray n’aurait pas écrit son incontournable livre “Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus”, on est différents so what ? La différence fait notre richesse ! On se complète. Vous croyez défendre la femme, je suis sûre que certains ont de bonnes intentions, mais vous lui faites beaucoup de mal ! Laissez nous décider par nous-mêmes, Dieu, le Créateur Suprême et Unique de l’homme, de la femme, du monde entier, Celui qui nous a conçu sait mieux que quiconque ce qui est bon pour nous. Pourquoi quand vous achetez une machine, et qu’elle tombe en panne vous allez au constructeur, vous demandez l’avis du spécialiste, de l’ingénieur, vous allez à la source quoi ! Et pourquoi donc quand il s’agit de Dieu source de la vie et de tout, vous vous reconnaissez le droit de vous débrouiller sans Lui, de tirer un trait sur ce qu’Il nous a dit sous prétexte de modernité, parce que Dieu, les textes c’est périmé, parce que votre foutu Code du statut personnel est plus sacré ?! Plus sacré que le Coran et oui et qui oserait y mettre la main ? Qui oserait toucher un seul de ses “dix commandements”, mais le coran si, tout le monde s’y met d’ailleurs, apparemment c’est devenu le sport favori des tunisiens après la rêve-volution !

Enfin Madame, mes demoiselles, messieurs, vous ne pouvez pas mettre des ingrédients pourris, leur injecter un élément de l’islam et puis condamner le résultat. L’islam est une constitution, un état d’esprit, une philosophie, un Tout. Il faut l’embrasser en entier, l’appliquer tel qu’il est, car Dieu qui nous a créés, nous a offert la manière la plus intelligente, la plus optimale, la meilleure, pour nous débrouiller dans cette vie et triompher de Son Paradis. Arrêtez donc avec vos slogans insultants genre Égalité Homme-Femme, on est déjà égaux mais pas identiques. Ce dont j’ai envie parfois, c’est d’un peu d’égalité avec moi-même, avec ma nature de femme. Il y a des jours où je me dis est-ce que le rythme que je mène dans ma vie est propre à une femme ? Si vous savez ce que j’ai soif d’égalité Femme-Femme !

Publié initialement sur le blog de Primavera.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.