Une des maisons des Trabelsi

Peut-on réellement parler d’information dans un pays gouverné par la désinformation durant 23 ans ? Peut-on réellement parler d’information dans un pays ou changement rime avec facies, il suffit de changer les têtes à la télé, et boum le tour est joué ? je fais partie de ces pessimistes qui croient pas au changement en 24h, à ce pseudo changement ou rares sont les débats ou on ose réellement citer des noms, on est dans l’implicite, comme si en face, ca continue à avoir peur des répercussions, sauf exception, et le pire c’est cette faculté qu’ont certain de continuer à croire au changement, on ne cite pas, parce que c’est évident, mais bien sûr, la différence est quand même étrange entre l’époque dictature, et l’époque des soit disant liberté.

Les faits sont là, a l’époque de la dictature, « les dieux » n’étaient cité que pour leur rendre hommage, mais ils étaient cité quand même.

A l’époque de la soit disant liberté, « les dieux » n’ont plus besoin d’être cité, soit disant que parce que tout le monde les connait, alors qu’au fond c’est peut-être pas ca, certains ont même demandé clairement a ce que les noms soient cité ! Sans doute parce que tout comme moi on en a marre de voir qu’on continue à avoir peur de citer alors que d’autres n’ont pas eu peur de mourir.

Y’a deux façons d’être direct, appeler un chat un chat, ou parler du chat qui court derrière sa proie implicitement, en disant : le meilleur ennemie de la souris, que tout le monde connait.

Je fais partie de ce qui pensent qu’on ne cite pas par hasard, que quand c’est l’implicite qui prends place, ce n’est pas sans raison, mais parce que quelque uns de ce qu’on voit à la télé continuent à croire qu’il faut protéger ses arrières, je salut quand même la direct attitude de certains intervenants qui n’hésitent pas à aller droit au but, qui se limitent pas à citer les trabelssi mais toutes les familles mafieuses qui tournaient autour comme des vautours.

La manipulation c’est nous faire croire tout et n’importe quoi, à croire que le gouvernement n’a toujours pas compris que tant que tant qu’il a pas laissé de côté son discours de langue de bois, il retrouvera jamais la confiance du peuple, et en matière de langue de bois, MR Friaa est un expert, je pensais qu’on pouvait être brillant, être derrière un théorème, maitre de conférence, et surtout être en phase avec la réalité, faut croire que Mr Friaa n’est en phase qu’avec les équations du second degré, et l’erreur du gouvernement était sans doute de croire que la meilleur façon de regagner la confiance du peuple est de miser sur la spontanéité, la personnalité de chacun, c’était sans compter que la personnalité de quelques-uns pourrait leur cachait de mauvaise surprise, comme ce fut le cas lors du discours de Mr Friaa, ou Ghanouchi c’est surement dis : merde j’aurais du lui rédiger son discours lol

Je ne mets pas en doute le génie et le talent en mathématiques de Mr Friaa, mais j’ose espérer qu’en plus d’être un génie, il soit humble en même temps, et être humble est avant tout reconnaitre ses erreurs, faire une remise en question de soi, de son propre gouvernement, Mr Friaa ne l’a fait ni durant son discours, ni après, mais je garde espoir que Mr Friaa réagisse et s’adresse au peuple de nouveau, avec tact, en s’excusant avant tout, car même si l’intention était forcément bonne ( apaiser les tensions et faire en sorte que la vie reprenne son cours ) mais le style et la forme étaient à l’opposé, Mr Friaa la balle est dans votre camp, nul n’est parfait, pour gagner la confiance d’un peuple, faut avant tout assumer les erreurs et les failles de son propre gouvernement et porter haut et fort le message d’une justice qui sera appliqué sur tous ce qui ont du sang sur les mains sur tous ce qui ont été corrompues et qui ont fait que le peuple finisse par voir a travers les policiers qu’on croise a tous les coins de rue, non pas les défenseurs du peuple ou encore les agents de sécurités, mais les outils d’oppressions dont l’ex dictateur s’est servi comme des chiens a qui il donnait la liberté de piller et de raquetter qui ils voulaient à leur volonté afin de pouvoir les garder éternellement sous contrôle.

La meilleur façon pour une dictature d’échapper à la justice est de pas se limiter à tourner la veste, c’est surtout chercher des bouquemissaires, je suis intiment convaincu même si j’ai aucune preuve, que ce n’est pas un pure hasard qu’a la tête des ministres clés, c’est des RCD qui étrangement ont démissionné de leur poste du RCD mais pas du parti, enfin une décision par si étrange que cela, car au fon c’était la meilleur façon de manipuler un peuple tout en étant hors caméra toujours fidèle à son dieu pour sauver sa peau.

Mais ce n’est pas le seul tour de passe passe et de manipulation hors norme du gouvernement, placé Slim Amamou en est la preuve même, faut pas être un génie pour s’en rendre compte, Sarkozy l’a bien compris, la meilleur façon de faire croire a nos opposants qu’on était toute ouie, c’est de placer un de leur idole ou représentant au gouvernement, j’ose espérer que notre gouvernement ne s’inspire pas de la politique française car elle n’est point un exemple à suivre.

Le gouvernement a juste oublié un point qu’il serait bon de le lui faire rappeler, le peuple s’est réveillé, et même david coperfield ne pourra pas le manipuler.

La manipulation c’est aussi ces pseudo animateurs qu’on voit un peu partout, la médaille d’or a mon avis de l’animatrice la plus médiocre a mes yeux devrait être décerné a cette femme mannequin a qui on a fait appel que pour son physique sur Hannibal TV, et dont l’inexistence du talent d’animatrice n’est plus à prouver, d’un autre côté et ce n’est pas pour éviter d’être traité de matcho, la médaille d’or du meilleur animateur, ou devrais-je animatrice, car oui c’est une femme, je l’ai découverte sur Nessma TV, lors d’un débat ou y’avait le nouveau porte-parole du ministère, un homme que je viens de découvrir et que j’admire, un débat animé par une animatrice qui n’y allait pas par 4 chemins et qui était vraiment cultivé, et surtout qui a fait des études en droit politiques, pour une fois qu’on avait à faire a une émission animé par une personne vraiment cultivé mais bon cela m’empêche pas d’être critique par rapport à Nessma, la seul télé que je croyais crédible jusqu’à avant-hier, ou je me suis aperçu que l’animateur qui monopolisait quasiment toutes les soirées, avait la mauvaise habitude de guider le débat, a croire qu’ils n’ont même pas subi de formation, ou le rôle de l’animateur n’a jamais été de donner la réponse de question, pire imposer que son interlocuteur ai la même réponse, exemple : « avoue quand même que ghanouchi est quelqu’un qui cherche a rassuré, et qui parle en étant sincère », limite ca donnait l’impression que l’animateur se transforme de temps en temps pour jouer le role du subconscient du politique qui parle de choses qu’il ignore, le pire c’est que parmis les témoignages des tunisiens de la rue, y’en avait un qui avait fait la remarque, comme quoi il en avait marre de ce sentiment que le débat s’approche plus du monologue ou on nous donnait l’illusion que plusieurs « penseurs » réagissaient alors qu’au fond c’était pas du pour ou contre, c’était pas du décryptage du passé pour le confronté avec cette nouvelle réalité, mais c’était plus de la manipulation ou on cherche à faire croire au peuple tunisien que le policier qu’il haïssait hier, au fond s’il le raquetait ou s’il le tabassait c’était pas de sa faute, bientôt on entendra surement un communiqué officielle attestant que tous ce qui bossent au ministère de l’intérieur sont blanc comme neige alors que la veille ils étaient corrompues comme y’en a pas deux et que plusieurs d’entre eux ont du sang sur les mains.

Je terminerais pas mon article en parlant de la paranoïa, car je pourrais décrire le fond de mon article en tant que tel : de la pure paranoïa

Mais je garde espoir que cette paranoïa qui s’amplifie de jour en jour finisse par disparaitre, a l’heure actuel, en absence de confiance, la paranoïa et la méfiance sont les maitres absolues de toute personne qui refuse de se faire avoir de nouveau, surtout que les soit disant morts s’avèrent être plus vivant que vous et moi, surtout que plusieurs infos de source officielle s’avèrent être pure mensonge, j’espère que l’avenir me prouvera qu’après 23 ans de dictature, aspirer à une liberté n’est pas du domaine de l’absurde, mais belle et bien un rêve qui a fini enfin par transcender avec la réalité de chaque tunisien, cette liberté qu’on oubliera jamais à qui on la doit.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.