Superyacht - Timoneer - 147' Dubois Design, built by Vitters in Holland.  Photographed off Antigua April 2003 by Rick Tomlinson.

Le capitaine John Campbell a été capitaine de yacht pour plus de 20 ans et marin toute sa vie. Il est actuellement commandant du 45 metres Motor Yacht Timoneer (classe par Wikipeia dans la liste des large sailing yachts). Dans ce post, il donne un témoignage poignant sur son expérience avec les ports tunisiens.

Il rapporte entre autres que pour échapper a la TVA, les yachts européens sont quasi obligés de venir passer au moins une journée en Tunisie. C’est une aubaine pour nous autres, même si la plupart de nos Marina ne sont pas équipées pour recevoir ces larges paquebots.

Heureusement, il se trouvent que notre pays plait beaucoup au capitaine Campbell qui semble subjugue par notre soleil, notre histoire et notre style moyen oriental même s’il lui fait un peu peur. Ainsi il dit que : « La Tunisie m’est très étrangère. Je ne peux pas faire mieux que citer un ami qui a décrit le pays comme” chaud et poussiéreux, avec un soupçon de banditisme dans l’air. “.

Malheureusement, l’hospitalité légendaire de nos concitoyens n’a pas eu la chance de faire son effet (à part à Kelibia) puisqu’il rapporte que “Ce sentiment est renforcé par le comportement des fonctionnaires de Bizerte. Ils font de leur pays un très mauvais service, en demandant des “cadeaux” à chaque visite.

Plus loin dans son texte il continue de décrire la situation a Bizerte en écrivant ceci :

” Alors, pourquoi ne sommes-nous pas plus enthousiastes à propos de la visite de Bizerte? Tout simplement, c’est a cause de l’attitude et la cupidité de la police. Ils sont payés par le gouvernement pour faire leur travail. J’accepte le fait que leurs salaires sont faibles, mais nos agents les payent gracieusement en notre nom pour faire ce qu’ils sont déjà payés pour faire. Même cela ne suffit pas et n’arrêtent pas de demander “des cadeaux” et plus de “cadeau”.

Lors de notre visite, l’an dernier, bien qu’il ait été payé par l’agent, en dépit d’avoir eu des “cadeaux” de notre part, un grand policier bien intimidant voulait nous vendre le certificat relatif à notre statut fiscal sur l’homme. Arrivé à ce stade, je me suis rebellé et j’ai refusé de payer, et donc ils ont refusé de nous donner l’autorisation. Notre agent a été le plus gêné d’entre nous et a du nous contrefaire un certificat d’accostage au look très “officiel“, qui a plus que satisfait les agents de la taxe quand nous sommes retournés à l’Italie. Parce que nous étions tellement découragés par l’attitude de la police, nous avons navigué dès que nous avons obtenu le certificat, plutôt que de passer le jour prévu à terre. Il faut espérer qu’un jour prochain, ce policier va perdre son emploi et peut-être l’attitude des autres, s’améliorera à un point où il deviendra un plaisir de visiter Bizerte.”

J’espère que ce post arrivera sur le bureau d’un haut responsable qui prendra les mesures nécessaires pour nettoyer le port de Bizerte afin qu’il devienne la cible de tout bateau amarré aux nord de la méditerranée… Ce qui est sur par contre, c’est que les autres grand yacht vont avoir vent de ce qui se passe à Bizerte et finiront surement par l’éviter…

Source : Zizou From Djerba

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.