Manifestation autorisée à Tunis. Crédit photo : Taoufik HouijL’année 2009 commence par cette étrange photo prise hier matin à l’avenue Mohammed V à Tunis. Notre gouvernement à senti le besoin de marquer le début de l’année 2009 par une manifestation. Ses membres ont pris l’initiative et la tète du cortège avec un premier ministre en premier plan. Même s’ils ont choisi cette immense artère périphérique traversant un cartier exclusivement administratif et totalement déserté en ce jour chômé de 1er janvier on ne peut que louer leur initiative qui confirme notre opinion que recourir à des manifestations demeure même en Tunisie un moyen utile pour servir la bonne cause.

Certes ont peut se sentir frustré en les voyant occuper les devants et confisquer même la direction d’une manifestation. Manque de confiance oblige ou simple déformation professionnelle, tellement ils sont habituer à tout diriger, on aurait pu s’acquitter de ce devoir de manifester sans impliquer notre gouvernement. A bien méditer sur le sujet on arrive à se demander à quoi peut servir un citoyen s’ils veulent tout faire eux même à part tenir leurs banderoles et leurs effigie et faire la foule derrière eux. Même un enfant finit par se révolter contre ses parents s’il ne lui laisse aucune autonomie d’action.

Un gouvernement a normalement d’autres moyens d’exprimer son mécontentement, il détient la souveraineté de tout un pays, il peut prendre les décisions qui s’impose suivant l’intérêt en jeux. Personnellement je vois mal comment un gouvernement pour arriver à ne trouver d’autre moyen pour réagir à une situation que de descendre manifester bousculés par leurs propres gardes du corps et entourée par des centaines de policiers en assiégeant un cartier désert à l’occasion pour s’acquitter de l’affaire. S’ils veulent se cacher et éviter de se mêler avec la populace pourquoi ils ont manifesté ?

Je n’ai jamais rien compris à cette « ère du changement » si non je n’ose pas le dire pour être franc. D’habitude ce sont les peuples qui manifestent contre leur gouvernement ou pour faire pression mais là nous avons le premier ministre, les vizirs les wali et tout leur bazar de commis, serviteurs, photographes et gardes du corps qui descendent manifester alors que les citoyens sont tenu à l’écart cloitrées chez eux à attendre le film de la manifestation au journal de 20 heure sur leur TV.

Les manifestations par définition ne sont qu’un moyen pour faire passer un message de la base vers le sommet du pouvoir quand ils sont pervertis en sens inverse quel message notre gouvernement veut nous faire passer ? ou plutôt ce spectacle mis en scène pour les caméra à qui veulent-ils l’adresser.

Yahyaoui Mokhtar – Le jeudi 1er janvier 2008

Un participant témoigne :

ce matin « un nombre impressionnant d’hommes qui ne scandaient aucun slogan et ne portaient aucune banderole.Leurs chefs portaient des lunettes noires, d’autres, en costume cravate, avaient l’allure de jeunes premiers et puis il y avait le reste: ceux qui portaient des casquettes et des baskets, ou de gros ventres… Tout au long du parcours, les gros ventres poussaient les manifestants, les costumes cravates les entouraient de toutes parts et, à midi tapante, les chefs ont lancé sur nous une drôle d’espèce: mi-homme mi-robot, les “BOP” ou les “ninjas” qui ont frappé et cassé pour disperser les manifestants et – à leur manière – manifesté!!! »

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.