Crédits photo : Richard Ying.

Pour fêter son 3001ème numéro, l’Express ouvre son site internet aux bloggeurs pour une opération spéciale le 7,8 et 9 janvier. Joliment baptisée « 3001 odyssée de l’info », l’opération « veut offrir une réelle expérience et une vraie tribune aux blogueurs » dit le premier billet publié sur le blog des coulisses de l’événement. Devant une initiative aussi séduisante, du moins au premier abord, je ne pouvais pas refuser l’invitation et je me suis donc rendu mardi dernier à la première conférence de rédaction au siège de l’Hebdo.

Pour ne pas faillir à mes habitudes et alors que j’ai tout fait pour être à l’heure, j’arrive dans la grande salle au 6ème étage avec 5 bonne minutes de retard ! Et comme c’est toujours le cas à chaque fois qu’on installe des chaises en rangs, les dernières places disponibles sont toujours celles qui se trouvent bien au milieu du premier rang, juste en face de celui qui parle. Mais surtout cela te condamne à tourner le dos à 90% des présents. N’ayant guère le choix, je m’installe. Le temps de faire connaissance avec Renaud, mon voisin d’infortune, et d’écouter une brève présentation de l’opération, Eric Mettout, le rédacteur en chef de la version net de l’hebdo, prend la parole et rentre assez rapidement dans le vif du sujet.

« Ça va pas se faire sans écueil » annonce-t-il en parlant de cette collaboration entre Journalistes et blogueurs mais nous rassure sur le fait qu’il est important que chacun de nous garde sa manière de faire et j’avoue que cela m’a effectivement rassuré (Eric Mettout parle de l’opération sur Le blog de la blugture). Le principe est donc le suivant : Après le choix des sujets, chaque bloggeur sera en contact avec un journaliste « référent » et son stagiaire. Les journalistes sont là pour répondre à nos questions et nous aider dans nos recherches ou démarches. Le rédac chef et son adjoint chapeautent le tout. Eric Mattout à même assuré qu’il lira tout et qu’il jouera pleinement son rôle de rédacteur en chef. Voilà qui nous promet des discussions intéressantes. Il est aussi à noter que pendant la durée de l’opération, les moyens de documentations et les locaux même de l’hebdo seront à la disposition de ceux qui le désirent !

Après les présentations, le choix des sujets. Les sujets « froids » repérés par la rédaction ont fait l’objet de discussions. Certains d’entre eux vont être traités conjointement ou dans des approches différentes par la rédaction et par des blogueurs. D’autres, ont été proposés par des blogueurs. Tous acceptés, à part un sujet sur « l’utilité de la réouverture des maisons-closes », ne correspondant pas « aux valeurs de l’hebdo » selon le rédac chef ! Les sujets à traiter sont très variés et la majorité des blogueurs qui se sont exprimés, ont préféré rester dans les sujets qu’ils traitent habituellement. ( Les détails avec le live blogging de Laurent )

Le bilan de cette soirée à l’Express est globalement positif, bien que je regrette qu’on n’ait pas eu le temps de faire réellement connaissance mais tout a été fait pour qu’on puisse garder le contact. Tout le monde a été un peu trop sage à mon gout mais attendons de voir comment cela va se passer quand il s’agira de discuter des premiers jets. D’ici le 8 janvier date du 3001ème numéro de l’Express, j’aurais certainement l’occasion de mieux connaitre le fonctionnement du site internet et la manière de travailler de la rédaction. Je suis également curieux de savoir si obtenir des informations sera plus facile si je me présente en disant que l’article sera publié sur l’Express.fr ?

Voilà donc, mes deux sujets en poche je me lance dans cette aventure avec beaucoup d’enthousiasme mais quelques appréhensions dues principalement à la différence qui existe, à mon sens, entre le travail d’un blogueur et celui d’un journaliste. Le premier exprime une opinion alors que le deuxième à plutôt tendance à se cantonner aux faits. Mais ce qui est certain c’est que les deux auront beaucoup à apprendre l’un de l’autre. La lueur qui a brillé dans l’œil d’Eric Mettout à la proposition d’une blogueuse de suivre le retour des ouvriers des usines Renault qui vont fermer pendant les vacances de noël, en a été, à mon avis, une preuve.

Alors ! Que l’odyssée commence !

Publié sur Stranger

Crédits photo : Richard Ying.


Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.