Première page de la version PDF du Renouveau du 1er aout 2008

Le journal du parti du président Ben Ali “Le Renouveau”, sous le titre “La liesse” relate aujourd’hui l’information sur les “marches populaires spontanés” supposé avoir eu lieu dans tous les gouvernorats du pays à la suite de l’acceptation par le président Zine El Abidine Ben Ali de présenter sa candidature à l’élection présidentielle 2009, Information déjà reprise par presque tous les autre journaux.

Ces “manifestations” dont on précise qu’ils ont tous eu lieu hier Jeudi 31 juillet, indépendamment de leur véritable consistance et de la nature de leur spontanéité, sont supposées exprimer l’opinion de ceux qui les ont organisés. En tant que telles, ils n’ont rien de différent de ceux qui les ont précédés le 25 juillet à Bizerte et le 27 juillet à Redayef sauf que les premiers ont exprimés une opinion contraire au pouvoir et opposée à la présidence à vie qu’on vient d’accorder de fait au président Ben Ali.

“Marches populaires spontanés” suite à l’acceptation par le président Zine El Abidine Ben Ali de se représenter à l’élection de 2009.

Si on ne s’attend pas, bien sur, d’un journal comme “le Renouveau” d’écrire autant sur “Le désenchantement” ou “le refus” exprimé contre la politique et le cinquième mandat du président Ben Ali, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi des manifestants sont kidnappés et jetés en prison (Voir l’article précédent) pour être jugés en malfaiteurs dans un cas alors que d’autre se voient apologisés en titre de premières pages de tous les journaux? Est-ce là, un avant goût de la démocratie que nous promet Ben Ali pour son prochain mandat ?

Les propagandistes de la dictature se trempent gravement s’ils prennent leur hallucinations pour des réalités. Après plus de 20 ans de dictature qui n’a réussi à exceller que dans la duperie et la répression, l’immense majorité des tunisiens est dégoûtée de leur faux discours et de leur manière de voir la réalité dans laquelle nous vivons. Si c’est sur ce genre de défit qu’ils misent aujourd’hui pour continuer à faire le vide autour d’eux, c’est certainement sans eux que le pays va devoir penser l’avenir pour espérer évoluer.

Pour illustration de cet esprit totalitaire scellé et anachronique pour notre temps, qui n’est de plus qu’une insulte à l’intelligence de nos concitoyens et qui nous couvre de honte devant le monde entier par sa médiocrité, j’ai choisi cette capture photo (en haut) de la première page d’aujourd’hui de la « Pravda » de ce parti de Mr Ben Ali

Yahyaoui Mokhtar – Vendredi 01 Août 2008

Source : Tunisia Watch

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.