Une Arlésienne, ce procès, tant les reports s’accumulent. Alors que le 2 mai dernier, le procès avait été reporté parce que l’un des accusés n’avait pas été extrait de sa cellule, suite à une erreur du greffe semble-t-il, en ce vendredi 23 mai, le procès tant attendu n’a pas eu lieu. La raison, un des accusés n’avait pas…. été extrait de sa cellule pour être conduit au tribunal ! En l’occurrence, il s’agit du même accusé, Slim Arfaoui, à ceci près que cette fois-ci il semble que ce soit ce dernier qui ait refusé de comparaître; le juge a juré ses grands dieux que le procès aurait bien lieu le 13 juin prochain, avec ou sans l’accusé. Le code de procédure pénale dispose que « Faute par le prévenu touché personnellement de comparaître à la date qui lui est fixée, le tribunal passe outre et rend une décision qui est réputée contradictoire » (art.175)

Pour rappel, Sameh Harakati, une prisonnière de droit commun, a été arrêtée le 7 novembre 2006 à Tunis et est incarcérée à la prison pour femmes de la Mannouba. Elle a été condamnée en première instance à onze ans d’emprisonnement pour des faits qui auraient été commis alors qu’elle était mineure : « vol avec violences, constitution et participation à une bande de malfaiteurs, trafic de marchandises prohibées » . Depuis son arrestation, Sameh Harakati, qui n’a pas d’antécédents judiciaires, clame son innocence et dénonce une accusation établie sur la base d’une dénonciation calomnieuse; Sameh Harakati travaillait dans le secteur du tourisme et venait de se marier quand elle a été arrêtée. La choc dû à son arrestation a entraîné une interruption de sa grossesse. Ses conditions d’incarcération, qui s’étaient notamment améliorées après la médiatisation de sa situation sur Internet (1) se sont brutalement détériorées dans les derniers mois, puisqu’elle a été quotidiennement battue et privée de droits essentiels comme la correspondance. Son mari, Farid Ben Taieb, n’a pas ménagé ses efforts pour sauver sa jeune épouse de l’enfer carcéral, allant jusqu’à déposer une plainte contre Bernard Kouchner en juillet dernier, à l’occasion de la visite de Nicolas Sarkozy en Tunisie.

[NDLR: Pour plus d’information visitez] :
http://sameh.onlc.fr/
http://sameh.bloguez.com/
http://www.tunisie-detention.cmonsite.fr/

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.