Par Abdo Maalaoui
Montréal, Canada.

Selon Tunisnews, le CNLT et Tunisia Watch nous ont confirmés des faits bizarres qui sont entrain de se passer en Tunisie sans que le gouvernement tunisien réagisse pour démentir ces rumeurs ou confirmer en donnant les explications que des millions de tunisiens ont le droit de le savoir.

Est-ce qu on peut fermer nos gueules et on reste tranquille comme des traites à la patri, est-ce que la Constitution tunisienne nous autorise d accepter ses faits sans réagir.

Entant que citoyen tunisien de la diaspora, je ne peux pas fermer les yeux parce que notre Constitution tunisien et selon son article 15 m oblige de réagir. Voilà ce que l Article 15 de la Constitution tunisienne disait :

Article 15 – (nouveau) (Modifié par la loi constitutionnelle n° 2002-51 du 1er juin 2002) Tout citoyen a le devoir de protéger le pays, d’en sauvegarder l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité du territoire national. La défense de la patrie est un devoir sacré pour chaque citoyen…

Entant que citoyen je dois protéger le pays du pouvoir exécutif qui ne respecte plus la Constitution, il est entrain de la violer carrément. Entant que citoyen tunisien la défense de la patri est un devoir sacré pour moi et tous ceux qui croit à la Constitution, à l État de droit et au Président de la République que le Peuple tunisien a élu. Je veux savoir, existe-t-il un pouvoir occulte qui dirige la Tunisie autre que le Président Ben Ali ?
Pourquoi on interdit l organisation d une fête sacrée de mariage dans une salle de fête ou dans un restaurant légalement autorisés selon le code de commerce tunisien ? Est-ce qu il y avait un jugement du tribunal qui interdit soit l accès à ses deux salles ou un jugement du tribunal qui a interdit que le Dr Nidhal Maatar et Melle Jbali n ont pas le droit de se marier parce qu ils sont issus chacun d un père opposant ? Comment on peut ne pas respecter la Constitution tunisien qui dit dans ses articles 5, 6 et 7 ce qui suit :

Article 5 – ” La République tunisienne garantit les libertés fondamentales et les droits de l’homme dans leur acception universelle globale, complémentaire et interdépendante. La République tunisienne a pour fondements les principes de l’Etat de droit et du pluralisme et uvre pour la dignité de l’Homme et le développement de sa personnalité. L’Etat et la société uvrent à ancrer les valeurs de solidarité, d’entraide et de tolérance entre les individus, les groupes et les générations “. (Ajouté par l’article 2 de la loi constitutionnelle n° 2002-51 du 1er juin 2002). La République tunisienne garantit l’inviolabilité de la personne humaine et la liberté de conscience, et protège le libre exercice des cultes, sous réserve qu’il ne trouble pas l’ordre public.
Article 6 – Tous les citoyens ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Ils sont égaux devant la loi.

Article 7 – Les citoyens exercent la plénitude de leurs droits dans les formes et conditions prévues par la loi. L’exercice de ces droits ne peut être limité que par une loi prise pour la protection des droits d’autrui, le respect de l’ordre public, la défense nationale, le développement de l’économie et le progrès social.
Où sont-t-ils nos avocats et nos juges que le peuple a sué pour pouvoir vous envoyer à l Université afin de le défendre et de le protéger ? Que disent nos députés que le peuple tunisien a nommés ? Où sont nos Sénateurs que le Président a honorés pour que vous puissiez devenir les sages et le phare de la justice en Tunisie ? Pourquoi la grande majorité des honnêtes gendarmes et policiers, vous laissez une minorité parmi vous qui sont entrain de salir votre image, de celle de vos familles et de votre pays que dernièrement quelques uns parmi vous ont laissé leurs peaux pour protéger la Tunisie ?

Pourquoi vous chaînez votre esprit ? Comment mes frères et soeurs tunisiens je puisse vous regarder dans les yeux sans que vous me fassiez pitié ? Pourquoi nous avons vendu nos âmes pour un faux confort et une fausse paix ? Vous avez peur de quoi ? Trouvez vous que nos enfants qui s aiment et qui veulent se marier librement est devenu en Tunisie un privilège pour certain et un crime pour d autres parce que leurs pères pensent différemment ?

Pourquoi le Peuple tunisien est devenu sourd et muet ? Pourquoi le un million de tunisiens de la diaspora ne réagit pas pourtant vous êtes libres et tout ce que vous allez dire est la VÉRITÉ ?

La liberté ne s’octroi pas, elle s’arrache. Si on fait rien, demain ca pourra être votre tour pour un autre simple événement et ce jour là, il sera trop tard !

maalaoui@yahoo.com

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.