1- Aujourd’hui, la fiancée de notre ami Saif Ben Salem, militant réfugié politique en France et fils de l’éminent docteur Moncef Ben Salem, s’est vu refuser, l’octroi de papiers administratifs obligatoires pour la déclaration de son mariage qui devrait se dérouler dans quelques semaines. Les services consulaires tunisiens à Paris ont confirmé avoir reçu des ordres de Tunis pour ne pas délivrer ces papiers. Ils étaient incapables de donner une justification de “leur” décision.

2- Hier, Zineddine, bébé de 2 mois de notre ami, Lakhdar Weslati, poète et militant, ancien prisonnier politique, réfugié politique également, s’est vu refuser lui aussi l’attribution de son passeport tunisien. Le consul en personne était incapable de donner une raison de ce refus !.

3- Il y’a quelques années, j’ai vécu personnellement une situation pareil. Refus d’attribution de passeport à mon fils pendant plus de 2 ans. Il a fallu à l’époque faire une action médiatique spectaculaire pour faire plier la “Dakhiliya” (en 48h seulement) et obtenir le droit injustement confisqué. Les vieux de la cyberdissidence se rappellerons peut-être du site www.bebesanspasseport.com (je l’ai enlevé de la toile à la suite du déblocage de la situation en promettant de le remettre en ligne s’ils retournaient aux sales méthodes de représailles et des châtiments collectifs contre des enfants innocents .. le REVOILA donc !).

l’expérience nous a montré que ces tortiocrates qui s’octroient le droit de prendre en otage des bébés ou des femmes pour se venger de leurs proches, ne comprennent qu’une seule langue : celle de la pression médiatique et des initiatives citoyennes fortes.. Je fais confiance à l’imagination créative de Saïf et Lakhdar et leurs amis et à leur détermination pour agenouiller les tortiocrates de la Dakhiliya et les faire fléchir. Ces derniers ont vraiment intérêt à faire marche arrière tout de suite avant qu’ils soient rattrapés par le scandale …

Nous devons tous nous mobiliser pour soutenir ces deux tunisiens libres et pour faire cesser définitivement ces actes d’un autre temps.

Imed Daimi

Responsable du site du CPR

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.