Zarzis le : 25 août 2005

Chère Madame,
Cher Monsieur,

Une autre année scolaire s’annonce si pénible, si dure pour ma petite famille qui endure encore les âpretés d’une séparation forcée entre ses membres, comme elle endure les sévices rancunières d’un régime qui ne cesse de défier tous ceux et toutes celles qui œuvrent sincèrement pour le respect des droits de l’homme. Voilà 6 mois qui se sont écoulés après la suspension de ma grève de la faim, mais rien n’a changé dans mes conditions sinon elles se sont empirées : interdiction catégorique d’accès au publinets et refus répétés de rendre visite à ma famille résidant à Tunis.

Si l’assainissement de cette basse-fosse d’atrocités, d’inhumanités, de haine et d’injustices dépasse, et de loin, la capacité d’un homme, d’un groupe, d’un parti ou d’une alliance, en dépit de la bravoure, du courage et de l’endurance, cela n’empêche d’y jeter un caillou pour remuer cette eau stagnante, milieu favorable à tous les maux de notre pays, afin d’alerter, à l’intérieur comme à l’extérieur, ceux qui ont été si longtemps dupés par une “propaganda” officielle et des témoignages sournois et complaisants qui font de cette dictature un modèle à suivre. Mais aurait elle pu transgresser tous les droits de l’homme, s’acharner contre les défenseurs de ces droits ainsi que journalistes, avocats et tous ces opposants, faire fi à la société civile mondiale sans la complicité de ces “grands” qui se veulent être la Messie de la démocratie, des droits de l’homme ?!…

ZOUARI Abdallah
Tél. : 0021675685300
Port:0021697290491

abzouari@yahoo.fr
La khriba
4134 Chammakh
TUNISIE

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.