Comité International pour la Libération de Mohamed Abbou

Quarante huit heures nous séparent du procès en appel de Maître Mohamed Abbou kidnappé et emprisonné depuis le premier mars dernier et condamné à trois ans et demi de prison ferme à la suite d’un scandale judiciaire sans précédent dans les annales de la Justice tunisienne.

Ce procès dont les enjeux sont d’une extrême gravité pour l’avenir d’un pays sous tension, focalise toutes les attentions et ouvre la voie à tous les scénarios : une fuite en avant aux conséquences tragiques, ou une décision sage et responsable permettant tous les espoirs.

Le Comité International pour la Libération de Mohamed Abbou, conscient de l’importance que recouvre cet évènement pour l’avenir de la Justice tunisienne clouée au pilori depuis la mascarade judiciaire du 28 avril dernier, appelle :

  • les autorités tunisiennes à la sagesse et à saisir cette nouvelle chance pour rendre à la Justice sa fierté et sa crédibilité ;
  • les avocats tunisiens et étrangers à se présenter en nombre pour défendre leur collègue et au-delà l’honneur de leur profession ;
  • les observateurs nationaux et internationaux à venir assister au procès qui doit se dérouler au vu et au su du plus grand nombre ;
  • les amis de la Tunisie à maintenir la pression et à rester inflexible quant à l’issue de cette affaire ;
  • tous les amis de Mohamed Abbou à poursuivre leur mouvement de solidarité jusqu’à sa libération inconditionnelle ;
  • la famille de Mohamed Abbou à rester, comme elle l’a toujours été, digne dans l’épreuve.

Paris, le 08 juin 2005

Imad Daïmi, Vincent Geisser, Chokri Hamrouni

Comité International pour la Libération de Mohamed Abbou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.